zero waste, re-wear, re-use, re-cycle… une logique tournée vers le dévelop-
pement durable.

La fabrication d’un jean nécessite l’utilisation de 8000 litres d’eau… La culture mondiale de coton consomme à elle seule autant d’eau que toute la population mondiale réunie… Ces seuls chiffres ont forgé nos convictions et nous sommes conscients

que notre modèle économique est un modèle avant gardiste, qui se doit d’inspirer d’autres filières. En ré-exploitant 100% des matières collectées, Eureka fripes contribue à la préservation de la ressource naturelle et de l’environnement

sur les 5 continents. Notre expérience réussie démontre que l’on peut concilier engagement social, écologique et création de richesse dans le plus grand respect des diversités des individus et des cultures.